La stéatose hépatique est associée à la fibrose, à l’utilisation de nucléosides analogues et à l’infection par le génotype du virus de l’hépatite C chez les patients séropositifs pour le VIH

Contexte Nous avons mené une étude pour déterminer la prévalence et les facteurs associés à la stéatose hépatique chez des patients séropositifs au VIH atteints d’hépatite C et pour déterminer si la stéatose est associée à une fibrose hépatique. Méthodes Des examens rétrospectifs ont été effectués dans les hôpitaux communautaires et incarcérés. Patients infectés par le VIH qui ont subi une biopsie hépatique pour l’évaluation de l’infection par le VHC du virus de l’hépatite C pendant la période de – Les caractéristiques démographiques et les médicaments et les données de laboratoire ont été recueillies au moment de la biopsie. Le résultat était la présence ou l’absence de stéatose. Résultats des patients co-infectés par le VIH-VHC, critères d’inclusion satisfaisants et biopsie suffisante pour l’examen La stéatose était présente chez% des patients classés comme minimes en%, légers en%, modérés en% et sévères chez les patients % Les facteurs associés à la stéatose comprenaient l’utilisation de didésoxynucléides les analogues de l’éoside, tels que le odds ratio didanosine et stavudine [OR],; % d’intervalle de confiance [IC], – On a observé une tendance à la présence de stéatose et à l’utilisation d’autres analogues nucléosidiques ou d’une infection par le génotype OR du VHC, [% IC, -] et [% IC, -]. avec fibrose OU, Dans cette population multiraciale de patients co-infectés par le VIH-VHC, la stéatose était prévalente et associée à la sévérité de la fibrose hépatique. L’utilisation d’analogues nucléosidiques, notamment la didanosine et la stavudine et l’infection génotypique du VHC, étaient associées à une stéatose hépatique. de nature multifactorielle et peuvent jouer un rôle contributif dans la progression de la maladie du foie chez les patients infectés par le VIH Continue reading « La stéatose hépatique est associée à la fibrose, à l’utilisation de nucléosides analogues et à l’infection par le génotype du virus de l’hépatite C chez les patients séropositifs pour le VIH »

Les pharmaciens colportent «la poussière des fées» au lieu de la médecine: chroniqueur

Les pharmacies communautaires encouragent la vente de médicaments complémentaires qui ne sont pas cliniquement prouvés ou conformes aux exigences réglementaires, affirme un chroniqueur national.

Dans son article publié dans The Australian, la chroniqueuse Cassandra Wilkinson affirme que les pharmaciens se sont tournés vers la vente de médicaments complémentaires ou alternatifs lucratifs, sapant ainsi leur «relation médicale de confiance» avec le public. Continue reading « Les pharmaciens colportent «la poussière des fées» au lieu de la médecine: chroniqueur »