La santé des populations autochtones

La santé des populations autochtones

Rédacteur en chef — Lehmann et al. ont montré les multiples avantages pour la santé des piscines dans les communautés aborigènes isolées d’Australie.1 L’idée de piscines pour réduire la pyodermite et l’otite moyenne est vraiment novatrice. Comme Lehmann et al dapoxetinefr.com. Le soulignent, il a eu deux succès: améliorer la fréquentation scolaire et réduire les infections. En Inde, une expérience similaire a été l’introduction de programmes de repas de midi dans les écoles dans les années 1950 pour les élèves de la classe V (10-11 ans) dans l’état de Tamil Nadu. Outre l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants âgés de 5 à 10 ans souffrant de malnutrition, les taux de scolarisation ont également augmenté.2 Parallèlement, pour améliorer la santé reproductive et la planification familiale des femmes, des dais locaux (accoucheuses traditionnelles) ont été sélectionnés et dûment formés. Ils ont reçu des paquets de livraison stériles avec des résultats encourageants.3 Il faut développer des moyens novateurs d’intégrer la participation communautaire pour améliorer l’état de santé des communautés autochtones.