La toxicomanie est un problème croissant chez les pharmaciens: Yeates

La toxicomanie est un problème croissant chez les pharmaciens: Yeates

Les rapports des pharmaciens devenant accro à, et abusant, des drogues contrôlées deviennent de plus en plus communs, Gilbert Yeates (photo), le président adjoint de PDL dit.

Prenant la parole lors de l’APP 2014, M. Yeates a souligné l’exemple d’un pharmacien employé qui était devenu accro à des médicaments contrôlés à partir d’une pharmacie, qui n’a été révélée qu’après que le pharmacien ait admis être entré en désintoxication.

«Quand j’ai commencé à travailler en pharmacie, les gens disaient qu’il y avait diverses professions de la santé à haut risque de toxicomanie et de toxicomanie, malheureusement, la pharmacie se rapproche de cela [maintenant], a-t-il dit.

«Par exemple, un pharmacien était malade, ils étaient absents pendant une semaine ou deux – un schéma inhabituel – ils pensaient que c’était« un peu étrange »[parce qu’ils n’avaient pas eu de nouvelles d’eux].

«Quelques semaines plus tard, la pharmacie a déclaré:« J’ai été en cure de désintoxication ». Lorsqu’ils ont fait une vérification des médicaments, ils ont constaté que le détournement systématique et prolongé des médicaments contrôlés était de six mois.

« Des quantités de 20 ou 30 boîtes de 28 de différentes drogues contrôlées … le propriétaire n’en avait aucune idée. »

M. Yeates a averti que le propriétaire pourrait être exposé à une action en justice concernant le détournement de la drogue par l’employé.

« [C’est] un problème majeur en termes d’impact financier sur l’entreprise, les impacts réglementaires sur l’entreprise, l’impact sur la santé des pharmaciens impliqués – le propriétaire et le pharmacien dispensateur – et je soupçonne dans certains cas la fraude Medicare ils avaient réclamé des prescriptions frauduleuses « , a-t-il dit.

Pour avoir une chance de gagner un iPad Air, cliquez ici.