Le rince-bouche à la chlorhexidine et le gel nasal aident à prévenir les infections après une chirurgie cardiaque

Le rince-bouche à la chlorhexidine et le gel nasal aident à prévenir les infections après une chirurgie cardiaque

Des chercheurs hollandais ont trouvé un moyen sûr, efficace et bon marché de protéger les patients contre les infections nosocomiales après une chirurgie cardiaque. Dans leur essai contrôlé randomisé, le rince-bouche chlorhexidine et le gel nasal ont significativement réduit l’incidence des infections postopératoires (19,8% vs 26,2%, réduction du risque absolu 6,4% (IC 95% 1,1% à 11,7%)). Les chercheurs estiment que le désinfectant prévient une infection supplémentaire pour 16 patients traités. Il a également réduit le portage nasal de Staphylococcus aureus de plus de 50%. ​ 50%.

Le traitement, qui contenait 0,12% de gluconate de chlorhexidine, a débuté la veille de l’intervention chirurgicale et s’est poursuivi quatre fois par jour jusqu’à ce que le tube nasogastrique du patient soit retiré. Il semblait particulièrement efficace contre les infections des voies respiratoires inférieures (9,3% v 15,8%, p = 0,002, nombre nécessaire pour traiter 15) et les infections profondes sur le site opératoire (1,9% v 5,1%, p = 0,002), qui peuvent être dévastateur après une chirurgie cardiaque.

Les patients qui ont utilisé le désinfectant sont rentrés de l’hôpital en moins d’une journée en moyenne que les patients ayant reçu un gel et un rince-bouche à placebo identiques. Mais le traitement n’a eu aucun effet sur la mortalité hospitalière (1,5%). Le seul effet secondaire était une décoloration temporaire des dents, rapportée par un patient.

Cet essai a inclus 954 adultes non sélectionnés programmés pour une variété d’opérations cardiaques. Les auteurs disent que leurs résultats reflètent la pratique de la chirurgie cardiaque typique et devraient être largement généralisables à d’autres hôpitaux.