L’offre de pharmaciens à la hausse

L’offre de pharmaciens à la hausse

Selon les nouvelles données publiées par l’Institut australien de la santé et du bien-être (AIHW), l’offre de pharmaciens en Australie continue d’augmenter, reflétant la croissance globale du personnel de santé allié.

Les données AIHW indiquent que l’offre de pharmaciens est passée à 90,1 ETP (équivalent temps plein) pour 100 000 personnes en 2013, contre 87,1 pour 100 000 en 2011.

Les pharmaciens sont restés le deuxième plus grand groupe de praticiens paramédicaux enregistrés en Australie, avec 18,2%, et n’ont été dépassés que par des psychologues (19,8%).

Les données ont également montré que 88% des pharmaciens inscrits travaillaient dans un rôle clinique, et 16% étaient âgés de 55 ans ou plus – en baisse par rapport à 17% en 2011 et en 2012.

Dans l’ensemble, les personnels de santé alliés ont indiqué une croissance significative, avec le nombre de praticiens enregistrés passant de 146 000 à 154 000 entre 2012 et 2013.

Le domaine de la physiothérapie a connu la plus forte croissance chez les praticiens, avec un taux d’ETP de 83,3 physiothérapeutes employés par 100 000 personnes, en hausse par rapport à 78,3 en 2011.

Un porte-parole de la Guilde des pharmaciens d’Australie a déclaré: «Cette augmentation n’est pas inattendue, étant donné la croissance exponentielle du nombre d’écoles de pharmacie et de diplômés en Australie au cours des dernières années.

Les données de l’AIHW font suite à un récent appel d’un universitaire britannique en pharmacie pour un plafonnement des étudiants en pharmacie au Royaume-Uni, qu’il croit nécessaire pour protéger la profession maladie de parkinson.

Le mois dernier, un sondage sur le site Web de Pharmacy News a révélé que la majorité des pharmaciens étaient favorables à la mise en place d’un plafond pour les étudiants en pharmacie en Australie.