Malgré tout, les employés du NHS sont satisfaits de leur travail

Malgré tout, les employés du NHS sont satisfaits de leur travail

Amélioration (CHI) a constaté que malgré le fait d’avoir à faire des heures supplémentaires, et d’avoir à supporter la violence et d’autres conditions stressantes au travail, la plupart des employés du NHS sont satisfaits de leur travail.Un total de 572 organisations ont participé à l’enquête. Les employés du NHS ont répondu au questionnaire de l’étude. Soixante-quinze pour cent du personnel du NHS a déclaré faire des heures supplémentaires, 12% d’entre eux travaillant plus de 10 heures supplémentaires en une semaine moyenne https://sildenafilonline.biz. Quinze pour cent ont déclaré avoir subi de la violence au travail de la part de patients ou de proches, et 37% ont déclaré avoir été victimes de harcèlement et 28% de patients ou de proches, 7% de superviseurs et 11% de collègues. Vingt-deux pour cent ont déclaré une forme de blessure ou de maladie liée au travail.Cependant, 73% des membres du personnel se disent globalement satisfaits de leur travail, 63% d’entre eux estimant que leur employeur avait une attitude positive à l’égard de la conciliation travail-vie personnelle. Quatre-vingt-neuf pour cent ont déclaré avoir reçu une forme de formation ou de perfectionnement l’année précédente, 76% ayant passé au moins une journée sur des cours dispensés ou payés par leur employeur.Commentaire sur les résultats, Jocelyn Cornwell, directeur général par intérim de CHI , a déclaré:  » Il existe des preuves évidentes d’un lien entre la façon dont le personnel est géré, ce qu’il pense de son travail et le résultat pour les patients. &#x00022 Le sondage auprès du personnel a produit des résultats intéressants et utiles. Il faut faire plus pour s’assurer que le personnel du NHS dispose d’un équilibre travail-vie approprié, même si la plupart des employés déclarent qu’ils sont heureux dans leur travail. Il est encourageant de voir que le NHS investit dans son personnel En fournissant autant de formation et de développement.  » Sur le nombre d’employés exposés à la violence au travail, elle a déclaré:  » Il est préoccupant de constater que près de 1 sur 6 a subi de la violence physique au travail. Bien que cette statistique regrettable soit comparable à celle d’autres prestataires de soins de santé d’Europe du Nord, il reste encore beaucoup à faire pour que le personnel puisse travailler sans craindre d’être attaqué. &#X00022 L’enquête nationale du personnel a été lancée fin octobre 2003 l’objectif de recueillir des informations qui aideraient non seulement les fiducies à mieux soigner les patients, mais aussi à améliorer la vie professionnelle de ceux qui dispensent ces soins.Plus d’informations et un texte intégral du rapport peuvent être obtenus sur www.chi.nhs.uk/ fra / surveys / nss2003 / index.shtml